Valorisation de deux photographies

Deux supports à intention pédagogique expliquant comment mesurer des cratères lunaires à partir de photographies d’amateur.

Article mis en ligne le 2 décembre 2020
dernière modification le 3 décembre 2020

par Lerautal

1. Point de départ

Jean-Luc Levant a terminé récemment la construction d’un télescope Strock de 254 mm d’ouverture.
Notre collègue expérimente depuis longtemps la prise de photographies en afocal avec un smartphone et il vient de réaliser deux images de belle qualité de la Lune.

Partie centrale (le 4 ou 5 novembre 2020) :

Demi-Lune (date non nécessaire)

Deux adhérents de l’AAI ont eu la même idée :
« Et si on allait au-delà du fait de regarder et de s’ébahir ? »

Deux supports très différents sont nés de ces interrogations.
Les voici...

2. Le support de Jacques Fonty

La démarche présentée ici a un très grand mérite : l’auteur parvient à mesurer le diamètre d’un cratère ainsi que la hauteur des remparts en n’utilisant que deux éléments :
- Une photographie.
- La mesure du diamètre de la Lune.

Il faut pour cela utiliser un formulaire mathématique qu’il présente et met en oeuvre sur un exemple.

Les associations d’amateurs présentent rarement ce genre de support et l’on peut penser qu’il rendra service bien au-delà de l’AAI.

3. Le support d’Alain Leraut

Mathématicien moins compétent, l’auteur recourt à des informations accessibles sur internet.
L’intérêt de ce support tient ici à
- la présentation de plusieurs méthodes pour parvenir au résultat,
- l’emploi de divers logiciels pour obtenir un aspect esthétique.

4. Remarques

Certains parmi nous observent, photographient, montrent le ciel sur le terrain...

D’autres, plus sur la réserve, mais possédant diverses compétences, peuvent s’associer aux premiers pour valoriser le travail astronomique fait au sein de l’AAI.

Ces deux supports en sont une illustration... parmi d’autres.