Le diagramme HR

Comment réaliser un diagramme HR en utilisant les catalogues d’étoiles accessibles en ligne ?

Article mis en ligne le 15 avril 2020
dernière modification le 16 avril 2020

par Lerautal

Tant que l’on n’a pas fait... on ne sait pas faire :-)

1. Le diagramme Herzprung Russel

Le simple fait de placer des points sur une représentation 2D a permis de faire évoluer la compréhension que les astronomes avaient de l’évolution (de la vie) des étoiles.

Voir article de Wikipedia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_Hertzsprung-Russell

2. Et nous ?

Jeune astronome amateur, j’ai comme d’autres, découvert cette représentation visuelle, et elle m’a aidé à admettre certains faits énoncés dans les ouvrages et articles d’initiation.

Mais, jusqu’à ce jour, j’avais considéré que c’était un travail fait par des professionnels, disposant de ressources matérielles et intellectuelles qui me dépassaient.

Confiné et cherchant un thème de travail qui me sortirait de l’engourdissement, je me suis interrogé...

- L’outil informatique capable de calculer : je l’ai.
- L’accès aux bases de donnés professionnelles : il y a internet.
- Un moyen de coder les hypothèses : Python...

Alors pourquoi rester passif ?

En fait, beaucoup d’amateurs disposent de ce qui précède. Mais nous ne pensons pas que ce genre de travail soit à notre portée.

L’est-il, d’ailleurs ?

Les articles suivant s’efforcent de répondre.

3. Utilisation d’un catalogue de moins de 1000 étoiles

Lire l’article détaillé, ici :

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/seformer/premierHR.html

4. Utilisation d’un catalogue de plus de 100 000 étoiles

Lire l’article détaillé ici :

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/seformer/experimental.html

5. Remarques

Ce travail, en dehors de son aspect « exemplaire » (au sens de montrant des exemples de) en « bon pour le moral ».

Les questions sans réponses, les quelques avancées, les nouvelles questions, les astuces qu’il faut imaginer...

Tout cela est assez jubilatoire.