logo site
Association Astronomique de l’Indre
Slogan du site

Le site officiel de l’Association Astronomique de l’Indre.
Association loi 1901 , dont le but est la promotion de la culture et de la réflexion scientifique, en particulier dans les domaines liés à l’astronomie et aux sciences de l’espace.

logo article ou rubrique
Histogrammes et échantillonnage

Un ensemble de courts articles, simples à lire et proposant des manipulations.

Article mis en ligne le 23 mars 2019

par Lerautal

Des piles d’assiettes ?

Le Grand Hôtel de la plage, dans l’ancienne station balnéaire de Mérou-les-Bains a fermé et a été mis en liquidation.
Un huissier et ses assistants viennent pour procéder à l’inventaire des biens qui seront vendus.
Les voilà qui s’arrêtent devant les étagères contenant la vaisselle.
" Vous allez constituer des piles d’assiettes en fonction des critères suivants :
- Assiettes avec liserés dorés.
- Assiettes avec motifs floraux.
- Assiettes avec....".

Quand toutes les assiettes sont empilées, on obtient quelque chose comme cela (ici, seulement un extrait) :

JPEG

Sachant que toutes les assiettes ont la même épaisseur la hauteur des piles dépend (en plus savant : est fonction de) du nombre (d’assiettes).
On parle aussi de fréquence.

On peut représenter la hauteur des piles par des rectangles :

JPEG

(Ici il est question de poids, mais le principe de la représentation graphique est le même).

... et cela s’appellera un histogramme.

1. Le premier support

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/imageNumerique/echantillonnage1.pdf

Texte du message qui le présentait :
Du temps de l’image argentique, les choses pouvaient sembler simples :
- là où il n’y avait pas assez d’exposition, c’était noir.
- là où il y en avait trop, c’était blanc.
- Entre les deux, c’était bon.
Et de toutes façons on n’y pouvait plus rien, ou presque.
...
Avec l’image numérique, à condition d’utiliser l’informatique, nous avons accès à plus de possibilité d’améliorations (????) de nos clichés.

Mais cela ne veut pas dire :
- que nous comprenons mieux ce qui se passe quand nous agissons.
- que nous savons utiliser bien le logiciel que nous utilisons (choisi souvent au hasard des conseils... de gens qui ne comprennent pas forcément mieux que nous).

La petite série de supports qui commence ici a été imaginée avec deux intentions :
- essayer de faire comprendre (le moins mal possible) ce qui se joue quand on commence à « tripatouiller » une image astro (ou autre).
- montrer qu’on peut le faire avec le logiciel libre GIMP.

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/imageNumerique/echantillonnage1.pdf

Ce travail est proposé de bonne foi.
...
N’hésitez pas à intervenir et, surtout, essayez, manipulez encore et encore. Sinon vous n’avancerez jamais.

2. Second support

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/imageNumerique/echantillonnage2.pdf

Texte du message qui le présentait :
Seconde « livraison » du feuilleton commencé ce matin.

L’intention est ici de montrer ce qui se passe quand, plein de bonnes intentions et d’enthousiasme, on sabre dans les nuances d’une image.

L’utilisation systématique de l’histogramme est ici très encouragée : cela permet de porter un regard critique (sans affects) sur son propre travail.

3. Troisième support

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/imageNumerique/echantillonnage3.pdf

Texte du message qui le présentait :
Maintenant que vous avez lu les deux premiers PDF et, surtout expérimenté... le troisième (et dernier) vous sera plus abordable.

On donne ici quelques pistes pour utiliser le formidable outil « Ajuster les niveaux de couleurs » de GIMP.

Bien que le plus grand nombre l’ignore, GIMP est très efficace.
Mieux : il est facile d’usage.
(Si vous faites les manipulations présentées ici, vous vous en rendrez compte par vous-mêmes).

4. Quatrième support

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/imageNumerique/echantillonnage4.pdf

Ici, on introduit l’outil histogramme du logiciel SIRIL.

5. Cinquième support

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/imageNumerique/echantillonnage5.pdf

Le cinquième PDF me trottait dans la tête depuis un bon moment.
Il résulte de remarques faites par des camarades me disant :
« Elle est sympa ta nébuleuse, mais la couleur, ce n’est pas ça... ».

Et moi, qui venais d’utiliser scrupuleusement SIRIL j’étais dans l’embarras, ne sachant pas quoi répondre.
- SIRIL était-il mauvais au point de ne pas permettre de sortir les bonnes couleurs quand on l’utilisait comme conseillé dans le manuel ?
- Était-ce moi qui l’utilisais en-dessous de ses possibilités ?

Et puis les auteurs du logiciels ont eu LA bonne idée :
rendre possible l’équilibrage des couleurs via les bases de données en ligne.
Les couleurs obtenues ainsi sont les vraies, telles que validées par des décennies de photométrie.

Ce support (et les fonctionnalités qui sont rendues accessibles) est important pour toute personne se demandant quel outil il pourrait utiliser pour traiter ses images.
L’étalonnage des couleurs par photométrie apporte un plus à SIRIL.
...

6. Remarque

Si vous avez installé la dernière version de SIRIL sur votre ordinateur et voulez refaire les manipulations décrites dans les supports 4 et 5, voici une image au format FITS qui contient l’essentiel de la nébuleuse America.
(Le fichier est gros) :
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/imageNumerique/amerec01EqCouleurs.fit

Si vous avez installé GIMP 2.10, vous pourrez également l’ouvrir mais serez déçus : le passage par SIRIL est nécessaire.

Et toujours le même conseil : expérimentez, manipulez !!!!
(et si cela ne marche pas, écrivez-moi)


Plan du site Espace rédacteurs RSS

2009-2019 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7