logo article ou rubrique
Petites planètes et comètes accessibles le 31 janvier 2019

On suppose le lecteur équipé d’un appareil photo numérique fixé sur un pied équatorial permettant un suivi de 10 à 30 secondes.
Ou alors équipé de jumelles très lumineuses (des 80 mm seront bien).
Un ciel noir sera un avantage.

Article mis en ligne le 24 janvier 2019
dernière modification le 25 janvier 2019

par Lerautal

Que peut-on repérer ?
(Captures faites avec le logiciel libre Cartes du Ciel).

Remarque :
On pourra également chercher avec un télescope de Newton assez ouvert.
Mais, avec ce type d’instrument, il faut disposer d’un chercheur efficace et d’une petite carte comportant des repères visuels.
Un Goto pourrait être aussi une bonne aide, mais cela ne dispense pas d’une petite carte.
Voir pour cela, celles qui sont générés sur le site Heavens-Above.
Exemple :
https://heavens-above.com/MinorPlanet.aspx?desig=532&lat=0&lng=0&loc=Unspecified&alt=0&tz=UCT

1. En direction du Sud et vers « le haut »

PNG

Entre la Grande Ourse et le Lynx.

Comète 46P Wirtanen : magnitude entre 7,5 et 8. Accessible aux jumelles et à quasiment tous les objectifs courants (ISO > = 800).

Voir également : https://theskylive.com/46p-tracker

Comète 38P Stephan-Oterma : magnitude 11,7 . Inaccessible aux jumelles.
Objectifs photo ayant une ouverture libre de 30 à 40 mm (ou plus).

Voir également : https://theskylive.com/38p-tracker

« Devant » la tête du Lion.

Astéroïde Herculina : magnitude 8,9. Accessible aux deux instruments.

2. En direction du Sud, mais « plus bas »

PNG

Dans le Cancer

Astéroïde Julia : magnitude 10,3. Photo seulement. Proche de l’amas de la Crèche.
(cela peut être un prétexte à photographier cet amas).

Au Nord d’Orion

Astéroïde Hébé : magnitude 9,2. Accessible aux deux. Assez facile à localiser au Nord de Bételgeuse.
Exemple de capture faite en pied fixe : poses de 4 secondes.
(Montage).
À gauche un extrait de la photo. Le gros point blanc souligné est Hébé.
À droite le même champ tiré de la « base de données photographiques mondiale » avec le logiciel Aladin.
(L’utilisation de cette base de données d’images est un moyen de vérifier rapidement la présence ou l’absence d’un objet particulier).

JPEG

Voir également : https://theskylive.com/hebe-tracker

Dans les cornes du Taureau

Astéroïde Eros : magnitude 9,4. Accessible aux deux.
Voir : https://theskylive.com/eros-tracker

« Sous » le Taureau.

Astéroïde Juno : magnitude 8,8. Accessible aux deux.
https://theskylive.com/juno-tracker

3. Centré sur le Taureau

PNG

L’astéroïde Harmonia sera le moins inaccessible : magnitude 10,9.

Cet objet peut paraître difficile. Mais voir ci-dessous une image résultant de l’empilement de 6 photos posées 4 secondes en pied fixe avec un objectif de 105 mm de focale ouvert à F/ 2.5.
(L’objet est à gauche de la croix).
(pied fixe = pas de suivi équatorial).

JPEG

4. Exemple de mise en pratique : le jeu « Où est Hébé ? »

Voici le contenu de « l’énigme » :

Si le sujet vous intéresse, essayez de trouver par vous-même.

La réponse est proposée ici, dans un document qui reproduit aussi la première page.
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/asteroides/OuEstHebe_3pages.pdf


Plan du site Espace rédacteurs RSS

2009-2019 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.2