logo article ou rubrique
Montures adaptées à la photographie (4)

Quelques solutions non marchandes

Article mis en ligne le 30 mai 2019
dernière modification le 3 juin 2019

par Lerautal

1. La boussole, auxiliaire utile

Pour faciliter la mise en station, une boussole est souvent utile.
Mais les boussoles du commerce sont trop petites et, par voie de conséquence, leur lecture est imprécise.

Jean-Louis Betoule a réalisé une grosse boussole : l’aiguille aimantée mesure 16 centimètres.

PNG

Remarque :
- Il faut protéger la boussole du vent au moment de la mise en station (ou imaginer de mettre l’objet dans une boite transparente).
- Attention : l’aiguille aimantée est attirée par les masses de fer.

2. Tirer partie de montures légères

Les amateurs qui doivent prendre l’avion ont imaginé des solutions qui limitent l’encombrement et le poids.
C’est ainsi qu’est né le « Strock ».
Déclaration à propos du télescope de 250 mm d’ouverture : L’idée de départ est simple : faire rentrer le télescope le plus gros possible dans les limites imposées par le bagage cabine en avion, soit moins de 10 kg pour une dimension de 55 x 40 x 20 cm.

PNG

Voir : http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/TelStrock/index.html

Ce type d’instrument est dédié à l’observation visuelle. Si l’on veut l’utiliser aussi pour la photographie, il faut placer en dessous une monture très plate appelée « table équatoriale ».
Le site de l’AAI contient un article « fourre-tout » qui contient des liens permettant de comprendre comment fonctionnent ces tables et comment on peut les fabriquer. Voir : http://aai.free-hosting.fr/Tables-equatoriales.html

3. Une solution utilisée autrefois par les astro-photographes.

On l’appelle la planchette.
Un exemple de réalisation est donné ici : http://svtedu.free.fr/acad/inf_pro/for_con/paf-astro/paf-astro-j2/planchette.pdf

PNG

Un autre exemple, sans moteur : http://steph.ubaud.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=184

4. Une planchette revisitée par Jean-Louis Betoule

Lors d’une de nos soirées mensuelles, Jean-Louis nous a présenté ce qu’il appelle la monture « Carpe-Lapin ».

Notre collègue a eu l’idée d’associer :
- Une monture alt-azimutale (sans moteurs), qui permet de pointer facilement un sujet à photographier.
- Une planchette, facile à fabriquer et suffisante si l’on se limite à des poses de quelques dizaines de minutes.

PNG

(Monture Carpe-Lapin, le 1er juin 2019 à Jeu-les-Bois).

Plus tard, cette monture fera l’objet d’une publication sur notre site...


Plan du site Espace rédacteurs RSS

2009-2019 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.2