logo article ou rubrique
La Lune et les À_quoi_bonnistes

Passé un premier émerveillement, et faute de pouvoir renouveler l’intérêt, de nombreux observateurs (ou photographes) se désintéressent de la Lune.
Vient alors le temps du : « à quoi bon observer la Lune ? »

Article mis en ligne le 15 mars 2019
dernière modification le 16 mars 2019

par Lerautal

La beauté est dans l’oeil qui regarde...

Elle n’est pas seulement ressentie, même si l’émotion initiale est essentielle.
Elle est dans l’esprit qui analyse et se nourrit de notre curiosité.
Et, d’elle, nous sommes responsables. Il nous appartient de la maintenir en vie...

1. Comme toujours... un point d’interrogation.

Vous avez déjà vu ce montage que j’avais utilisé pour mettre en évidence les différences entre ce que « voyait » le capteur en rouge (r), en vert (v) et en bleu (b).

JPEG

J’étais assez content de mon argument : « la couche verte restitue une image de meilleure qualité ».
C’est vrai que la première impression est meilleure : l’image est plus douce, moins bruitée.

Pourtant... quelque chose était bizarre dans la couche rouge.
Regardez, j’ai encadré la bizarrerie :

JPEG

L’impression d’une silhouette ovale, comme si un cratère était caché...

2. Recherche d’une image de référence

Voici un extrait d’une image de la sonde orbitale LRO couvrant la zone « douteuse ».

JPEG

Un candidat pour la forme suspecte existe. Il est encadré ici en blanc.
L’atlas virtuel de la Lune lui donne un nom : Daguerre.
Il est décrit comme...
Formation circulaire presque fantôme. Versants quasi plats portant un cratère similaire au Nord-Ouest et un craterlet au Sud-Est.
Muraille quasi inexistante complètement engloutie au Sud.
Fond plat rempli par la lave de Mare Nectaris. Petit relief central subsistant. Rainures et craterlets. "

Dans le livre d’Antonin Rükl : « La Lune Vénus et Mars », le cratère est décrit comme
« dépression circulaire au contour peu affirmé, diamètre 45 km »

Conclusion : il y a vraiment quelque chose et c’est le cirque Daguerre.
(Mais, et c’est risible, pas exactement où j’ai cru voir quelque chose. Voir plus loin.)

3. Recherche d’une meilleure image au sein de l’AAI

Gérard Cloarec photographie régulièrement notre satellite et c’est naturellement vers lui que je me suis tourné.
Après avoir recherché dans ses archives, il m’a transmis une image dont voici deux extraits :

D’abord, l’image surchargé du dessin de Daguerre (jaune) et d’un autre cratère pour lequel je n’ai pas de nom (jaune-vert).

JPEG

Et maintenant, que nous savons où regarder, l’image de Gérard (prise le 18 juin 2018).

JPEG

4. Respirer longuement et réfléchir...

Beaucoup à dire sur l’intérêt de l’observation / la photographie répétitive d’un même sujet.
Beaucoup aussi sur le partage au sein d’une association.
L’AAI remplit ici bien son rôle de lieu d’échange et de confiance.

Et maintenant ?
Certains ici ont de bons instruments visuels. D’autres des instruments photographiques...
Daguerre est un sujet de curiosité possible.
Un moyen aussi de sortir de « l’à quoi bon ? »

D’autant qu’aucune réponse satisfaisante n’a été trouvée à la question suivante : y a-t-il quelque chose dans le cadre blanc de la couche rouge ? Et si oui, quoi ?

Pour essayer d’y répondre, voici une combinaison de l’image de Gérard (en arrière plan) et d’un décalque de quelques repères depuis la couche rouge de mon image (après redimensionnement et rotation).

JPEG

Tout ce qui est rouge reporte les positions dans mon image. On voit ici que le « rond » marqué des ??? ne correspond pas avec le cirque Daguerre.
Défaut lié à la turbulence ? Mirage ????
(Un regard critique sur son propre travail est utile.)

Merci à Gérard Cloarec.

5. Utilisation de Gimp pour...

... mettre en évidence une information « discrète ».
L’image ci-dessous est l’aboutissement de manipulations informatiques effectuées sur une carte topographique établie à partir des observations de la Lune par LRO :

JPEG

Les manipulations sont décrites dans le document au format PDF suivant :
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Lune/mareNectaris.pdf

Le support illustre ce qui peut être obtenu avec Gimp.


Dans la même rubrique

Plan du site Espace rédacteurs RSS

2009-2019 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.88