logo article ou rubrique
Astéroïdes et Goto

Aborder différentes difficultés, par étapes, avec un état d’esprit d’expérimentateur.

Article mis en ligne le 10 mars 2019
dernière modification le 11 mars 2019

par Lerautal

La bonne question est...
 ???
Je ne sais pas encore : c’est trop nouveau pour moi.

1. Tout est parti d’un astéroïde...

Il s’appelle Argentina et, un peu par hasard, j’ai essayé de le photographier .
Pourquoi ?
Parce qu’il était là et que j’avais du temps.
Coup de chance (???) il était sur le cliché : j’ai eu envie d’en photographier d’autres.
Vu du côté de l’astronome amateur photographe, un astéroïde est un objet idiot : c’est un petit point parmi d’autres sur un cliché, souvent difficile à retrouver en plus.
Si plusieurs nuits se passent sans pouvoir remettre ça, il est parti jouer ailleurs et il faut à nouveau essayer de le cadrer... et ainsi de suite.

En plus ces fichus machins, à part quelques-uns comme Céres ou Vesta, sont très peu lumineux : si on veut en photographier régulièrement, il faut être sûr d’atteindre des magnitudes de 12 à 15.

Il m’a fallu quelques semaines pour conclure que, un peu par hasard, j’avais acheté un instrument parfait pour ce genre de travail : le Maksutov 127x1500.
Pourquoi parfait ?
Parce qu’assez lumineux, léger, compact et de qualité optique convenable (et dans mes moyens).
(Et moi qui l’avais acheté pour la Lune...)

2. Le revers de la médaille

La focale est longue : 1500 mm !!
Cela a deux conséquences :
- il faut un suivi sans défauts,
- le champ est très étroit (champ de netteté = la pleine Lune).

Comme on vise un objet que l’on est bien incapable de voir à l’oculaire... il faut pointer « aux cercles » ou au « Goto ».
Pointer au cercle à la précision voulue, avec une NEQ 3-2, est au-delà de mon savoir-faire actuel.

Il reste donc le Goto.

3. Tentatives pour « entrer dans le problème »

Il y a des gens (et je ne les envie pas) qui ont des réponses pour tout.
Il y a des gens qui cherchent... et qui n’ont jamais les réponses.

Et puis il y a les besogneux, qui expérimentent, prennent des notes, et s’approchent progressivement de la/des solutions... tout simplement parque que, par étapes, ils comprennent à quelles questions ils doivent répondre.

Les documents accessibles ici, au format PDF, sont des compte-rendus de différentes tentatives.
Ils sont à lire dans l’ordre.

Utiliser le Goto sur le terrain suppose une préparation « en chambre ».
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Goto/gotoSP01.pdf

Utiliser Carte du Ciel pour rechercher les astéroïdes observables :
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Goto/informer01.pdf

La liste d’observation telle qu’elle existe dans le logiciel Carte du Ciel : utilité et premières manipulations.
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Goto/informer02.pdf

4. Réalisation d’une « check-list » d’observation

Une fois que l’on a assez manipulé les listes d’observations, il vient un moment où l’on est tenté d’imprimer le résultat.
En principe, c’est facile : le résultat est dans un fichier texte.

Sauf que le résultat sera moche et qu’il va falloir convertir les cordonnées en heures, minutes et degrés et minute.
Si on le fait une fois, ce sera facile de prendre sur soi et de mettre en forme avec un traitement de texte.

Mais si on doit le faire 100 fois ?

D’où l’idée d’écrire un programme (en langage informatique Python) qui fabrique une check-list (un peu étendue) que l’on pourra imprimer.
Le programme ne se lassera pas, lui.

Exemple de fichier contenant la liste d’observation :
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Goto/NewObsList.txt

Exemple de résultat obtenu par traitement automatique :
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Goto/checkList.html

Code source du programme Python dans son état actuel :
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Goto/exploiteListe.py
(ce code peut changer à tout moment).

5. La suite ?

Il va falloir rôder tout cela sur le terrain.
Puis faire une évaluation. Plusieurs...

En attendant, voici quelques compléments pour la soirée du 11 mars 2019 à 20 heures 30 (heure civile).

Carte montrant le positionnement des objets concernés :

JPEG

Voici une capture de la liste d’observation depuis le logiciel Carte du Ciel :

JPEG

Et la « check-list » qui correspond :

http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Goto/checkList11Mars2019.html


Plan du site Espace rédacteurs RSS

2009-2019 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.99