logo site
Association Astronomique de l’Indre
Slogan du site

Le site officiel de l’Association Astronomique de l’Indre.
Association loi 1901 , dont le but est la promotion de la culture et de la réflexion scientifique, en particulier dans les domaines liés à l’astronomie et aux sciences de l’espace.

logo article ou rubrique
Retour sur l’article précédent

Une série d’images qui peut en dire plus

Article mis en ligne le 6 février 2018
dernière modification le 7 août 2018

par Lerautal

Et si l’on réintroduisait la dimension temporelle ?

1. Une interrogation légitime

Suite à la publication de l’image de la comète, l’auteur des photos a posté l’interrogation suivante :
« ... je crois avoir remarqué que le noyau a un petit déplacement, normal pour une comète, mais faible par rapport à Catalina par exemple !... »

A-t-il raison ? Tort ?
Essayons de vérifier avec SIRIL :
Sélection des six premières images / alignement / empilement / traitements / enregistrement JEG.
Sélection des six dernières images / alignement / empilement / traitements / enregistrement JEG.

Récupération des deux images dans Gimp (comme deux calques).
Alignement manuel. Transformation en un Gif animé.
Il est là : http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Dra/dra1_2.gif
(c’est gros : laisser le temps du chargement).
Remarque : Gimp dispose d’un outil très efficace pour décaler les calques les uns par rapport aux autres :
Menu Calques / Transformer / Décalage ...

Dimension temporelle : l’auteur des photos précise qu’il y a 24 minutes entre la première photo et la dernière.

2. Utilité des flats

Autrement dit : « Pourquoi irais-je m’embêter à faire ce genre de trucs alors qu’en JPEG, c’est tellement simple ? »
(Sous-entendu : trop snobs les photographes de maintenant).
L’image suivante pourra donner à réfléchir :
(Il s’agit de la photographie de la comète 41 P, mais visualisée en mode histogramme de SIRIL.)

Deux choses sautent aux yeux :
- Au moins deux « taches » sombres.
- Les bords sont plus noirs.
Les premières sont liées à des poussières, sur l’objectif, sur le capteur ?... des « saletés diverses ». On ne pourra les corriger que si l’on a justement ce fameux flat.
Les bords amoindris sont liés au vignettage : un flat aidera à les limiter.

3. SIRIL et l’extraction du gradient

Dans la panoplie des outils de SIRIL figure celui-ci, dont la dénomination est un peu mystérieuse.
Pour comprendre un peu mieux, visionner la vidéo didactique signalée ici :
http://free-astro.org/siril_doc-fr/#Video_background_extraction
(se mettre en pleine dimension).
Quand on l’applique (avec succès) à l’image précédente, en mode division, on obtient l’image corrigée suivante :
JPEG
On constate que l’outil peut, dans certains cas et pas forcément de façon parfaite, corriger le vignettage.

4. Implication personnelle

Si vous voulez retravailler cette image, avec SIRIL ou un autre logiciel Astro, elle est accessible (en zip) ici :
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Dra/com1.fit.zip


Plan du site Espace rédacteurs puce RSS

2009-2018 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.21