Traitement photo planétaire avec Registax, par Ludovic Moutet

dimanche 18 janvier 2009
popularité : 34%

Dans ce dossier, vous allez apprendre les fonctions de base pour le traitement d’un film planétaire avec Registax. Beaucoup d’améliorations peuvent être apportées à ce tutoriel, celui-ci étant là surtout pour les novices qui veulent faire leurs premiers pas dans le traitement astrophotographique.

Vous allez vous rendre compte aussi que ce logiciel est beaucoup plus simple à utiliser qu’Iris, après tout est question de goûts.

Bon une fois le logiciel lancé, on va directement importer la vidéo pour cela :
Select > puis choisir le dossier ou l’on a enregistrer la vidéo > et enfin cliquer sur la vidéo

Registax

Une fois que Registax a chargé votre image, on va choisir l’Alignbox Size permettant de choisir la zone que le programme devra aligner, ici je vais prendre 256 :

Registax

En passant la souris sur l’image, un carré apparaît, on va donc centrer au mieux ce carré sur la planète, puis on clic lorsque c’est bon pour poser le carré.

Registax

Ensuite on clique sur la bouton Align, une fois le travail de registax terminé que l’on voit grâce à la barre de progression en bas à gauche, on clique sur Limit.

Registax

Registax

Une nouvelle fenêtre vient de s’ouvrir, on va tout de suite cliquer sur Optimize & Stack

Registax

Le programme va de nouveau travailler.

Registax

A la fin du travail, on aura de nouveau droit à une nouvelle fenêtre ou nos images auront été superposée. On va devoir maintenant retravailler cette image avec tout les outils disponible ici afin d’obtenir une image de meilleur qualité.

Image de base :

Registax

On va tout d’abord appliquer les ondelettes :

Registax

Registax

On peut ensuite retoucher à pas mal de paramètres grâce au bouton suivant :
Registax

Pour cette image, je vais juste modifier un peu le gamma :

Registax

Registax

Une fois tous nos réglages terminée, il ne nous reste qu’à sauvegarder l’image en cliquant sur Save Image et en choisissant l’endroit ou l’enregistrer sur son disque.

Un comparatif

JPEG - 3.1 ko
Image brute
JPEG - 3.2 ko
Image finale

Voilà, maintenant à vous de jouer et de sortir de belles photos de vos planètes préférées.