Association Astronomique de l’Indre
Slogan du site

Le site officiel de l’Association Astronomique de l’Indre.
Association loi 1901 , dont le but est la promotion de la culture et de la réflexion scientifique, en particulier dans les domaines liés à l’astronomie et aux sciences de l’espace.

Pointage aux coordonnées
Article mis en ligne le 18 janvier 2009
dernière modification le 10 septembre 2014
logo imprimer

Par Ludovic Moutet

Bien, on a vu comment mettre son telescope en station et maintenant on voudrait bien observer toute les merveilles que nous propose le ciel.

Mais voilà, mis à part la lune bien visible, et les planètes comme Saturne et Jupiter que l’on repère facilement, on ne trouve rien d’autres...

Donc pas de panique, nous allons nous servir du pointage aux coordonnées afin de trouver les objets qui nous intéresse.

Alors pour repérer un objet avec ses coordonnées, comme je l’ai dit plus haut il faut tout d’abord avoir fait une mise en station de niveau 2, il faut savoir lire les coordonnées sur les deux cercles de la monture et enfin il faut posséder au choix des cartes du ciel précisant les coordonnés ou encore mieux un pc portable avec un planétarium (je me sers de çà moi en parallèle avec un plan d’observation astronomique).

Le cercle gradué de 90 à 90 est le cercle des Déclinaisons (DEC), qui est gradué en degrés (il représente les coordonnées de -90° à + 90°). Normalement, à + 90°, on pointe le pôle Nord. Sur le 130/900, le cercle est fixe, mais il peut-être mobile sur certains téléscopes.

Le cercle gradué de 0 à 24 est le cercle des Ascensions Droites (AD), qui est gradué en heures et de 10 minutes en 10 minutes. Le cercle est mobile et d’autre part, sur le 130/900, il possède une échelle en haut et une en bas. L’échelle du bas correspond à l’hémisphère Nord.

Bien donc maintenant nous allons prendre directement un exemple et vous allez vite vous rendre compte de la simplicité.

Disons que nous voulons observer M81 près de la grande ourse, on note donc tout d’abord ses coordonnées :
- AD : 9 h 57 m
- DEC : 68° 58’

Ensuite je vais choisir une étoile guide, pour notre exemple je vais prendre DUBHE dans la constellation de la Grande Ourse qui est une étoile facilement repérable.
- AD : 11 h 04 m
- DEC : 61° 38’

Première étape :

je vais desserrer mon axe DEC et venir placer le tube sur 61° (la déclinaison de mon étoile guide) et ensuite resserrer l’axe DEC.
Je vais maintenant desserrer mon axe AD et pointer avec le chercheur DUBHE puis avec un oculaire à faible grossissement, je vais centrer correctement l’étoile. (On peut augmenter petit à petit le grossissement pour plus de précision). Une fois satisfait on resserre l’axe AD.
On va maintenant débloquer le cercle AD et venir le positionner sur 11 h 04 (toujours mon étoile guide), et ensuite on rebloque ce cercle.

Donc si on résume, on a dans l’oculaire DUBHE, le cercle DEC est sur 61° et le cercle AD sur 11 h 04.

Nos coordonnées sont donc bien réglées et notre recherche de M81 peut donc commencer tout simplement. En effet, il ne faut plus désormais toucher aux cercles mais uniquement au tube en venant le placer avec les nouvelles coordonnées.

Donc l’on place tout d’abord l’axe déclinaison sur 68°, on bloque cet axe. On place ensuite l’axe AD sur 9 h 57 (sans toucher au cercle) et on bloque aussi cet axe.

Si tout c’est bien passé, on mets son oeil dans l’oculaire et on observe tranquillement M81. Génial non !

On peut ensuite passer à un autre objet dont on connaîtra aussi les coordonnées. Au cours de la soirée, n’hésitez pas à re-étalonner votre monture et reprenant une étoile guide.

 Vue d'ensemble



Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre1".

Le titre du bloc sera celui de l'article.


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2009-2017 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47