La mise en station de niveau 2 sur EQ2 avec image

samedi 17 janvier 2009
popularité : 45%

Mise en station précise

Par Ludovic Moutet

  • pour améliorer la précision, il faut pointer l’étoile polaire. Tout d’abord, on place le cercle des déclinaisons sur 90 (la déclinaison exacte de l’étoile polaire est un peu plus de 89° en réalité), on serre le frein des déclinaisons et on peut ajuster avec le flexible des déclinaisons. La position sur l’axe des ascensions droites n’a pas d’importance.

Cercle des déclinaisons

  • On regarde dans le chercheur, et il faut régler la monture pour que l’étoile polaire soit au centre du chercheur. Attention, pour cela, il faut toucher uniquement aux vis de latitude et d’azimut, et on ne touche pas aux flexibles de déclinaison et d’ascension droite ! Sur l’EQ2, vous constaterez que le réglage en latitude est facile car la vis de latitude permet un réglage fin, par contre le réglage en azimut est plus délicat, la vis ne permettant qu’un réglage grossier.

Vis d'azimuth

  • Quand la polaire est dans le chercheur, on met un oculaire (en général je mets le 20 mm pour avoir 45x de grossissement) et on centre cette fois la polaire dans l’oculaire, toujours à l’aide des mêmes vis.
  • On peut améliorer le centrage de la polaire en refaisant la même opération à l’aide d’oculaires à plus fort grossissement si on veut.

Une fois cette mise en station faite, il ne faut plus toucher ni au trépied, ni aux vis de latitude et d’azimut. On pointera les objets uniquement à l’aide des flexibles d’ascension droite et de déclinaison.Cette mise en station permet de suivre des objets efficacement à l’aide du moteur (avec un faible grossissement de 45x avec le 20 mm ou de 28x avec le 32 mm, un objet pointé reste sans problème 5-10 minutes dans le champ de l’oculaire), elle permet aussi de repérer des objets par pointage différentiel à l’aide des coordonnées et de faire de la photo planétaire à la webcam. C’est la mise en station que je fais la plupart du temps.

vue d'ensemble