Association Astronomique de l’Indre
Slogan du site

Le site officiel de l’Association Astronomique de l’Indre.
Association loi 1901 , dont le but est la promotion de la culture et de la réflexion scientifique, en particulier dans les domaines liés à l’astronomie et aux sciences de l’espace.

Éloge du pied fixe

Cette technique est efficace et adaptée à certains types d’observations

Article mis en ligne le 8 septembre 2016

par Lerautal
logo imprimer

Faire vite et sans trop se charger...

1. Définition du pied fixe

C’est l’ensemble constitué par un appareil photo et un pied rigide.
Pour que cela fonctionne, il faut pouvoir débrayer la mise au point automatique de l’appareil photo : celle-ci est incapable de se régler sur le ciel nocturne.

Il n’y a pas de suivi : le temps de pose doit être adapté à la longueur focale de l’objectif.
- Quelques dizaines de secondes avec un grand angle,
- 8 dans l’exemple ci-dessous, avec un objectif de 40 mm de focale.

On doit « ouvrir » au maximum le diaphragme de l’objectif.
Rappelons que c’est aller vers « les petits nombres » :
- 5,6 est plus ouvert que 16,
- 2,8 est plus ouvert que 5,6.

2. Un exemple de photo dans la Couronne Boréale.

La forme facilement identifiable de la Couronne est au centre de l’image.
Celle-ci a été réduite (sans découpage) : initialement elle faisait 6000 x 4000 pixels.

3. L’étoile variable R CrB

Elle est au centre de la Couronne et il est intéressant de la rechercher.
De magnitude proche de 6, elle disparaît périodiquement.
Ce comportement s’explique par le fait qu’il lui arrive d’expulser des nuages de carbone et d’azote qui interceptent une partie de la lumière.
Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_variable_de_type_R_Coronae_Borealis

Question : est-elle présente ou non sur notre cliché ?

4. Réponse

L’image suivante est un extrait, en pleine définition, de l’image précédente.
Pour améliorer la lisibilité, on l’a désaturée (noir et blanc) et inversée.
Les magnitudes des étoiles de comparaison (x10) on été inscrites : 42 = mag 4,2.

R CrB est dans le cadre gris.

On ne voit pas la variable : est est en période « cachée ».

5. Conclusions

- Le pied fixe est relativement léger et vite mis en place.
- Sous réserve d’utiliser un ordinateur pour faire les post traitements, quelques secondes de poses suffisent pour atteindre mg 9, c’est à dire ce que l’on obtient avec des jumelles de 40 x 8
- Pour les personnes plus adeptes des champs stellaires, voici une réduction d’une photo prise dans le Sagittaire : en pied fixe, on peut faire beaucoup de choses.



Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre1".

Le titre du bloc sera celui de l'article.


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2009-2017 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48