Association Astronomique de l’Indre
Slogan du site

Le site officiel de l’Association Astronomique de l’Indre.
Association loi 1901 , dont le but est la promotion de la culture et de la réflexion scientifique, en particulier dans les domaines liés à l’astronomie et aux sciences de l’espace.

Deux photos de la Lune (++)

Comparaison de deux images faites, le même jour, avec des équipepents différents

Article mis en ligne le 6 juillet 2017

par Lerautal
logo imprimer

Heureux hasard, Michel Brialix et moi (Alain Leraut) avons photographié la Lune le
même soir.
Par la suite nous avons échangé nos images.

1. La photo de Michel
Prise au foyer d’un Celestron C8.
Commentaire de Michel :
« J’ai fait la même hier soir sur mon C8 à 1000asa, F:2000 f:10 temps de pose
1/1000de s. il était 22h30. »

La Lune au C8

2. Ma photo
Au foyer d’une lunette courte 80 x 400 (diamètre en mm et longueur focale en mm).
ISO (idem les asa de Michel) 100, pose 1/ 350 ème. Vers 23 h 30 en temps civil.

La Lune à la lunette 80 x 400

3. Commentaires
Premiers commentaires
1. La photo de Michel ne tient pas dans le cadre alors que la mienne n’en occupe qu’une
petite partie.
2. Le Celestron ne provoque pas d’irisation à la marge de la Lune : il ne génère pas de
défaut de chromatisme (ou très peu).
3. L’image de Michel est plus riche en information, ce que l’on peut expliquer par au
moins deux raisons :
­ Meilleur pouvoir séparateur de l’objectif (il est lié au diamètre).
­ Meilleure exploitation de la finesse de l’image par la focale plus longue. Alors que les
deux capteurs sont de même dimension physique (en gros : 18 x 24 mm), la Lune tient
à peine sur le capteur alors qu’avec la lunette il n’en occupe que 3,5 mm.
­ Seul facteur défavorisant la première image : à 1000 asa (iso) le capteur est plus
bruité qu’à 100 iso (il émet plus de bruit).

4. « Mise en scène » de la comparaison.

... à partir des deux images.
L’image ci­-dessous est un montage qui rassemble deux « morceaux », pris dans chacune
des images.
La photo prise à la lunette étant plus petite, on a agrandi le « morceau » pour lui donner
une taille identique à celui du Celestron (comme si on regardait avec une loupe). On
voit mieux... mais on ne crée pas d’information.
La flèche horizontale désigne le cirque Clavius.
La flèche verticale désigne un cratère mal vu sur l’un des clichés et mieux vu sur l’autre.

Comparaison d'une même zone à partir des photos précédentes

5. Confrontation photo-carte

Voici un montage d’une même zone (Ptolemaeus) sur la carte dessinée et sur la
photographie de Michel.

Comparaison carte dessinée et photo

Pour info : Carte extraite de la dernière version du cahier « Documents duplicables pour s’initier à l’observation de la Lune », accessible ici :
http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/Lune/fusion_cartes.pdf

6. Quelques années plus tôt.

Alors que nous réfléchissions au contenu du présent article, Michel a souhaité valoriser deux clichés fait dans les années 2000, avec le même Celestron, mais un boîtier argentique... couvrant le 24 x 36, c’est à dire la totalité de la Lune.
Il a scanné les deux images suivantes :
Image 1 :
La Lune : photo argentique numérisée (1)

Image 2 :
La Lune : photo argentique numérisée (2)

Deux remarques pour finir :
- Le « point blanc à gauche » qui brille comme un phare est le cratère Byrgius.
- Je suis très content de voir sortir des armoires des clichés d’avant le numérique, souvent de bonne qualité et oubliés prématurément.
Puisse le site de l’AAI contribuer à valoriser la continuité de nos activités d’amateurs.



Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre1".

Le titre du bloc sera celui de l'article.


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2009-2017 © Association Astronomique de l’Indre - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52